denis-dime

Lathelier Denis

Les peintures de Denis Lathelier sont de deux types. Le premier que l’on pourrait appeller « figuratif », le second que l’on qualifierait « d’abstrait », bien qu’aucun de ces qualificatifs ne soit réellement déterminant.

Le peintre travaille l’un ou l’autre de ces univers selon le moment, les instants et les énergies qu’il ressent.
« Les figurations » : Arbres, Jardins oubliés, Paysages lointains, Vagues de colères.
« Les jardins oubliés » : revenus à l’état sauvage ils sont les vestiges d’une ancienne présence humaine et la liberté de renaître.
« Les arbres » : sont forces sereines et Connaissance.
« Les paysages lointains » : sont  » début du Chemin » et « choix » de s’aventurer vers l’horizon, vers la liberté.
« Les vagues de colère » : sont puissance et volonté de lutter contre l’ignorance. Fracassant nos prisons mentales elles sont le contraire de la volonté de puissance.
« Les abstractions » : elles sont univers en expansion, cristallisation, espaces temps où les atmosphères se mèlent dans un équilibre soudain. Dans cette vision de l’instant, au moment où des mondes se fondent, le Temps ne compte plus.

Denis Lathelier expose à l’Atelier du 12 au 21 mai 2017. Toutes les informations ici