thumb

Fisbach Olivier

image2En 2008, Olivier Fisbach découvre la céramique et l’émaillage grâce à une formation professionnelle (il obtient d’ailleurs son CAP de tourneur en 2009). Mais le céramiste se considère aussi comme un autodidacte. En effet, « depuis 2009, j’évolue et je me forme chaque jour tout seul ». Aujourd’hui, il maîtrise parfaitement toutes les techniques traditionnelles de la céramique. Pour apporter un côté brut à ses pièces en grès, il utilise très régulièrement la cuisson au raku : « c’est la cuisson qui m’apporte le plus de surprises ». Pour le reste, ce sont la matière et l’état d’esprit dans lequel il se trouve qui le guident : « je fais confiance à mes mains ».